• Les annonces du gouvernement

    L’aide au logement

    Lors de la présentation, fin septembre, du nouveau mode de calcul des aides au logement, la ministre du logement et de l’habitat durable, avait assuré que cette réforme ne s’appliqerait pas aux titulaires de l’AAH (Allocation Adulte Handicapée).

    A la demande de l’APF, la loi de finances rectificative pour 2016, adoptée fin décembre a mis un terme à cette insécurité juridique. Elle précise bien que les bénéficiaires de l’AAH et de l’Allocation d’éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) ne sont pas concernés par la dégressivité des aides ou la prise en compte du patrimoine.

    La carte mobilité inclusion (CMI)

    Depuis le 1er Janvier 2017, elle remplace les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. L’APF a bataillé pour que le pouvoir d’attribution de cette CMI ne soit pas du pouvoir du Président du Conseil Départemental. Elle a obtenu gain de cause puis qu’un décret prévoit bien que c’est la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie pour les Personnes Handicapées) qui apprécie la demande, comme c’était le cas pour les trois autres cartes.

     + d’infos sur la carte mobilité inclusion: http://www.faire-face.fr/2017/01/02/carte-mobilite-inclusion-handicap/

    Décrets et Rapports en attente:

    Sur l’accessibilité des ERP neufs (Etablissements Recevant du Public), sur la Compensation, Cap Emploi et les entreprises adaptées, l’APF aura comme objectif d’essayer de limiter les dégâts, alors que le mandat de François Hollande aura été marqué par de nombreux reculs sur  la loi Handicap de 2005.

    A suivre donc…

    photo conseil départemental.jpgContact:

    Michèle BRAUER

    pour le CAPFD 73

    et

    Noël PONTHUS

    pour le CAPFD 74

     

  • SENSIBILISATION EN SAVOIE

    La saison des interventions scolaires redémarre. Une première série de sensibilisations débute en Lycée, comme au Lycée Monge de Chambéry, au Lycée Agricole de La Motte Servolex et au Lycée Paul Héroult à St Jean de Maurienne,

    sensibilisation.jpgAu lycée Monge, plusieurs associations étaient invitées à une journée intitulée « Regards sur nos différences ». A cette occasion, Jérome, Grégoire, Ginette et Sylvette ont accueillis des groupes d’élèves autour d’un parcours intitulé « Parcours en fauteuil roulant, un regard différent sur le handicap ». La séance se terminait par un débat afin de répondre à leurs nombreuses interrogations. Les élèves ont été réunis après cette journée. Il est intéressant de constater que leur mot de conclusion était « finalement, on n’est pas si différent ». Certains rajoutaient même que parfois ce sont eux, valides, qui se trouvent handicapés dans la relation à l’autre.

    D’autres sensibilisations se succèderont ensuite au sein de plusieurs collèges sur les bassins Aixois et Chambérien. Merci à tous les participants grâce à qui ces interventions puissent se dérouler. D’ailleurs, en avril et mai, nous aurons le plaisir d’accueillir 2 résidents d’Accueil Savoie Handicap à St Alban Leysse pour participer à nos côtés.

    Le mot d’humour des enfants : A la question posée : « A quoi sert un passage bateau ? » un enfant nous répond sérieusement : « Ben, C’est pour que les handicapés puissent faire des croisières »

     

    Contact:

    Jean-Pierre ASPORD

    Chargé du Développement des Actions Associatives

     

  • Sortie Bowling à Chambéry

    Lundi 27 février, une vingtaine d’adhérents se retrouvés au bowling de Chambéry pour se défier en toute amitié autour d’une partie de bowling.

    Grâce à du matériel adapté, les personnes en situation de handicap peuvent goûter au plaisir d’une partie entre amis.

    bowl.jpg

    Prochaine sortie proposée par Bernard au mois de mai où nous nous retrouverons au restaurant La Queue de Cochon à la Motte Servolex. Si vous êtes intéressés, contacter Bernard.

    Contact:

    Bernard DUCRET

    06.15.95.48.84

     

  • « RePairs Aidants » La CNSA soutient l’APF dans son programme de sensibilisation / formation des aidants familiaux

    Investie depuis plusieurs années dans l’accompagnement des aidants familiaux, l’APF va encore plus loin. Depuis début 2017, elle développe un programme national de sensibilisation/formation des aidants familiaux de personne ayant un handicap moteur, avec ou sans trouble associé, ou de personnes polyhandicapées. Ces sessions de formation seront gratuites grâce au financement de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), partenaire de l’opération. 

    Afin d’améliorer la qualité de vie des aidants familiaux et la relation avec leurs proches, ce programme constitue une réponse aux besoins recensés par différentes enquêtes et témoignages.

    aide.jpgConcrètement, les formations seront animées par des binômes composés d’aidants familiaux pairs émulateurs et de formateurs spécialistes des thèmes abordés, croisant ainsi les savoirs d’expériences et professionnels.

    Les binômes seront préalablement formés à l’animation de dynamique de groupe afin de savoir faciliter l’expression des aidants, valoriser leurs connaissances et compétences, adapter et ajuster les approches et les outils d’apprentissage et encourager le travail collaboratif et l’émulation des pairs.

    10 thèmes de formation proposés: l’annonce du handicap ou de la maladie, les aides et les droits, les répercussions psychologiques et relationnelles du rôle d’aidant, être aidant à différentes étapes de la vie, se maintenir en bonne santé, la complémentarité entre aidants professionnels et aidants familiaux, la manutention du corps humain, l’alimentation, les aides à la communication, l’entretien du matériel.

    Les 12 régions de l’APF pourront déployer des actions de formations,  selon les besoins identifiés, dans les délégations et les établissements médico-sociaux.

    pairs aidants.png

    Contact:

    Laetitia CHARVOZ

    Assistante Territoriale

     

    Source:

    Aurélia KAKOU

    En direct APF

     

  • Aujourd'hui, réunion de la comission "Relais"

    groupe relais commission.pngCette commission réunit les référents des groupes relais, la représentante départementale, le directeur et le chargé du développement des actions associatives. La dernière rencontre s’est déroulée le 25 janvier dernier. Un temps important a été consacré pour échanger sur les actions des différents groupes. Il contribue à faire circuler l’information entre les groupes et à créer une émulation pour développer de nouveaux projets.

    La réunion s’est terminée sur la préparation des temps de consultation des adhérents en vue de la révision des statuts et des textes fondamentaux.

    Contact:

    Jean-Pierre ASPORD

    Chargé de Développement des Actions Associatives

     

  • Actualité du CAPFD de Savoie

    Le Conseil départemental a le plaisir de coopter 3 nouveaux « conseillers »

    Paulette Miguet, qui a déjà fait partie du Conseil, qui représente l’APF dans beaucoup de commissions de Chambéry.

    Florence Durupthy invitée permanente, en emploi et qui vient participer et s’imprégner de la mission du Conseil départemental.

    José Goncalves qui représente l’APF à la CCA de Challes les Eaux.

    Ces 3 adhérents participent activement aux sensibilisations, et nous les remercions pour leurs implications.

    Les différentes commissions:

    capfd.jpgCommission groupe relais:

    Les documents administratifs sont actifs, une plaquette de présentation des groupes relais est en cours de validation, des actions communes sont en réflexion et ces rencontres permettent des échanges sur les problématiques de chacun et on peut dire «plus on se parle, mieux on se comprend »

    Commission accessibilité:

    Toutes les personnes qui représentent l’APF dans les CCA et CIA ont été invités à se rencontrer, à échanger sur les différentes pratiques, 1er constat : les réunions dépendent de la volonté des politiques une fiche incident a été validée, Importance de collaborer avec les élus « on est avec » pas contre – une piste retenue : faire la proposition de se mettre à disposition comme expertise d’usage chaque fois que c’est possible avec des visites sur sites ou autres…

    Les consultations pour la révision des statuts et les textes fondamentaux de l’APF ont eu lieu à Chambéry et à Aix les Bains, des échanges des débats intéressants avec les participants

    groupe de la maurienne.pngRendez-vous prochainement avec les groupes relais de Tarentaise et de St Jean de Maurienne,

    Chacun peut donner son avis et c’est important, chacun doit faire sa part.

    Attention : il semble que des organismes proposent aux commerçants des aides à l’accessibilité qui seraient illégales – merci d’être attentif et de nous transmettre vos remarques.

    Nous sommes toujours à votre disposition et nous vous souhaitons un beau printemps, avec une pensée pour tous ceux qui sont en ce moment dans les difficultés ou la maladie.

    Contact:

    Michèle BRAUER

    Pour le CAPFD 73

     

  • Présidentielle 2017: L’APF en première ligne

    Afin de faire avancer la cause d’une société solidaire, ouverte à tous, l’APF s’implique à plusieurs niveaux, durant la campagne présidentielle: sur le handicap bien sûr mais aussi sur les questions sociales et dans les mouvements citoyens.

    La course à la présidentielle est lancée. Et avec elle, la campagne de l’APF pour faire entendre ses propositions et tenter de convaincre les différents candidats d’en reprendre certaines à leur compte. Cela passe par la publication de plaidoyers argumentés, des rencontres avec les équipes des prétendants à l’Elysée , la mise en œuvre d’outils de communication…

    La stratégie de l’APF s’articule autour de plusieurs volets. La thématique spécifique du handicap, pour commencer.

    Seule ou avec d’autres associations, comme le Comité d’entente ou le Collectif  pour une France accessible, l’APF développe ses revendications. L’un de ses principaux chevaux de bataille est la création d’un revenu individuel d’existence,  pour toutes personnes en situation de handicap: au moins égal au seuil de pauvreté, déconnecté du revenu du conjoint et des autres droits (santé, logement, compensation, etc.).

    Mais l’APF ne peut se limiter au champ du handicap, proprement dit.

    2017.jpg

    « Dans notre société, se diffuse l’idée que les droits des uns se gagnent aux dépens de ceux des autres, analyse Alain ROCHON, Président de l’APF. Cette remise en cause de l’idée même de solidarité nous inquiète. Nous refusons ce piège ouvert à nos combats « personnels » ou « associatifs », pris isolément, font le jeu de celles et ceux qui sélectionnent les souffrances, opposent des catégories de populations et détournent l’attention de l’enjeu fondamental: vivre librement et décemment dans une société ouverte à toutes et à tous, où chaque personne a sa place. »

    Sur les questions sociales

    Le collectif Alerte, dont fait partie l’APF, a lancé début février une « autre campagne » sur les réseaux sociaux. L’objectif est de déconstruire les idées reçues: les pauvres sont des fraudeurs, la protection sociale coûte trop cher et ne sert à rien, etc.

    Dans le même esprit, à côté d’autres associations, elle dénonce le chômage et la précarité ou encore co-signe une tribune dans Libération décrétant « l’état d’urgence sociale, écologique, et solidaire ».

    APF, association citoyenne

    Enfin, l’APF s’engage aux côtés de plusieurs mouvements citoyens qui émergent. Tous ont pour point commun de vouloir replacer les citoyens au cœur du jeu politique pour être forces de propositions et de changements. Cette démarche participative est dans le même esprit que la plateforme #2017Agirensemble, sur laquelle vous pouvez vous exprimer jusqu’au 18 juin 2017.

    Source:

    Aurélia KAKOU

    En direct APF

     

  • L’actualité du groupe relais de Maurienne

    groupe de la maurienne.pngLe groupe s’est retrouvé le 9 février dernier pour son traditionnel repas convivial annuel à Ste Marie de Cuines. L’ambiance était très bonne pour les 30 participants qui ont pu profiter des sketches racontés par Henri et Vincent.

    Le Samedi 25 Mars, une grande vente de bugnes et de pain cuit au feu de bois sera effectuée sur le marché de St Jean de Maurienne.

    bugnes.pngLes bugnes seront confectionnées par des membres et amis du groupe. Les pains seront réalisés par notre fidèle équipe de bénévoles de Cuines. Merci à tous pour leur contribution. N’hésitez pas à le faire savoir autour de vous pour que familles et amis puissent venir acheter nos produits. Vous pouvez aussi venir apporter votre soutien dans la préparation et la vente.

    groupe relais de Maurienne photo.jpg

    Contact:

    Odette CHARVIN

    Référente