Actions revendication

  • RECHERCHE TEMOIN POUR ARTICLE

    Arnaud Bouvier, journaliste à l’AFP, réalise un dossier sur la prestation de compensation. Dans ce gros dossier, il abordera la suppression de la barrière d’âge et l’expérimentation pour limiter le reste à charge.

    Si vous souhaitez témoigner, merci de contacter Blandine CHEVALIER au 04 79 69 41 81 (le mardi et le jeudi) ou dd.73@apf.asso.fr.

    Lire la suite

  • Questionnaire - Être femme et en situation de handicap : quelles réalités au quotidien ?

    Lien en cliquant dessus : docs.google.com/forms/questionnaire

    Les réponses seront exploitées, de manière anonyme, notamment pour illustrer le plaidoyer d’APF France handicap sur ce thème qui sera publié le 8 mars 2019.

    En lien avec le projet associatif de l’association, ce plaidoyer a pour but de défendre les droits des femmes en situation de handicap auprès des pouvoirs publics plus particulièrement.

  • Retour sur : La manifestation du 26 septembre 2018

    Hier, le mercredi 26 septembre 2018, l'APF France handicap de Savoie, organisait une manifestation.

     

    Lire la suite

  • Manifestation 26 septembre 2018

    Appel à mobilisation pour la manifestation du 26 septembre : luttons ensemble contre le recul en matière des droits et d'accessibilités des personnes souffrant d'un handicap. 

    Rejoignez-nous place de Genève à Chambéry à partir de 12h (merci de vous inscrire auprès de la délégation de Chambéry au 04 79 69 41 81 ou par mail : dd.73@apf.asso.fr ).

     

  • Pétition

    Baisse du nombre des contrats aidés : une pétition pour alerter le gouvernement

    pétition.jpg

  • Retour sur l’Assemblée Générale du 24 Juin 2017 ayant eu lieu à Colmar

    AG Colmar.jpg

    Nous étions 6 adhérents des deux Savoies dont trois élus.

    Concernant le gouvernement, la ministre aux personnes handicapées était absente, car elle a été retenue par le président de la république pour les jeux Olympiques de 2024. M. Petitmengin, secrétaire au Ministère handicap l’a représentée. Il a rappelé que le HANDICAP serait la priorité du gouvernement pendant ce quinquennat.

    Pour en revenir aux différentes décisions de l’AG :

    Concernant la cotisation 2018, l’AG décide la reconduction du barème 2017 : 25 €

    Cotisation familiale : 40 € pour 2 adhérents, 45 € pour 3 adhérents, 60 € pour 4 adhérents

    Première cotisation pour les moins de 25 ans et pour les licenciés de la Fédération Française Handisport : gratuite !!!

     

    A l’issue des différents échanges, nous avons été invités à choisir 3 mesures qui nous semblaient prioritaires et qui ont été adoptées :

    1. Créer un fonds public «Objectif accessibilité 2017/2022 »,

    2. Créer le revenu individuel d’existence,

    3. Garantir l’accès au soin et à la santé.

     

    Alain Rochon a été assez revendicatif en affirmant la vigilance de notre association dès le début de ce quinquennat et de cette nouvelle législature.

    Il demande des réunions au gouvernement dès le mois de septembre pour défendre nos différentes revendications (AAH, PCH etc.) et nous appelle à être attentifs aux évolutions à venir. Ensuite la parole a été donnée aux adhérents pour qu’ils puissent poser leurs questions.

     

    colloque.pngLe Représentant APF départemental du 74, Noël PONTHUS, a posé 2 questions :

    1. Sur le développement en France « d’Handiconsult » dans chaque centre hospitalier ? Réponse encourageante de Prosper Teboul (directeur général) qui pense sincèrement que Mme Cluzel, la Ministre du Handicap fera son possible pour le développement de ce service.

    2. Le changement de nom de notre association a été adopté : « APF France HANDICAP », pourquoi le mot « Handicap » sans « s » alors que notre association vient d’ouvrir la voie à d’autres handicaps ? Les explications données par certains représentants du CA n’ont pas répondu à ces interrogations.

     

    CONCLUSION pour cette AG : A la vue des différents votes exprimés lors de cette AG de Colmar, on constate un large consensus des 462 participants. On peut quand même se poser la question si on peut se satisfaire que sur 1501 inscrits, seulement 462 participants étaient présents !

    Le trésorier nous a informés que la trésorerie de l’APF est en excédent pour 2016 !!!!

     

    EN ROUTE VERS LE CONGRES 2018, A MONTPELLIER :

    Un comité de pilotage a été créé pour imaginer et organiser ce grand rendez-vous associatif, composé de 8 personnes représentant la diversité des acteurs de l’APF. Il s’est déjà réuni 6 fois.

    assemblée.png

    UNE DEMARCHE POUR RENOUVELER LE PROJET ASSOCIATIF :

    Le dernier projet adopté lors du Congrès de Bordeaux « bouger les lignes pour une société inclusive » en 2011, pour la période 2012-2017. L’association est donc appelée à renouveler son projet associatif pour les années à venir. Un groupe de travail a été créé, composé de 26 personnes ; il s’est réuni 5 fois.

    Le CA adoptera ce projet associatif de transformation, lors du CA du 21/04/2018.

     

    NOEL PONTHUS, Représentant APF 74

     

  • Sensibilisation/formation des Aidants Familiaux: lancement d’un programme national APF

    Vous êtes aidant familial?

    aide.jpgDes actions de formation sont proposées par l’APF. L’objectif? Contribuer à améliorer votre qualité de vie, repérer vos besoins, développer votre capacité à mieux analyser vos besoins, vos difficultés, améliorer vos approches techniques et pratiques, préserver votre relation avec votre proche.

    Ces formations se dérouleront sous formes d’ateliers et s’appuieront sur les savoirs des aidants familiaux.

    Elles seront mises en place par les délégations et établissements dans les 12 régions APF.

     

    Parmi les thèmes proposés:

    • l’annonce du handicap ou de la maladie,

    • Les aides et les droits,

    • Les répercussions psychologiques et relationnelles du rôle d’aidant,

    • L’entretien du matériel,

    • Les aides à la communication…

     

    Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter directement Perrine MERGAULT, Directrice Territoriale par mail: perrine.mergault@apf.asso.fr

     

  • Présidentielle 2017: des mesures pour une société inclusive

    En pleine campagne présidentielle, l’APF a présenté ses mesures pour construire une société inclusive et solidaire ainsi que les résultats de la grande enquête avec l’Ifop.

    Les 5 mesures phares et les quarante propositions prioritaires que l’APF a dévoilé mi-mars sont basées sur les difficultés quotidiennes vécues par les personnes en situation de handicap. Ces propositions sont révélatrices de problèmes sociaux partagés par d’autres.

    Autrement dit, le projet de l’APF concernent tous ceux qui partagent la volonté d’un autre modèle de vivre et faire ensemble. Car c’est ensemble et solidaires que les citoyens parviendront à faire bouger les lignes.

    2017.jpg

    La plateforme #2017Agirensemble n’a jamais aussi bien porté son nom. Vous pouvez la consulter jusqu’au 14 juin.

     

    Les chiffres-clés de l’enquête Ifop pour l’APF menée auprès de 4850 personnes handicapées et de leurs proches:

    8% font confiance à la classe politique pour que leurs difficultés soient mieux prises en compte dans la société (4 fois moins qu’en 2007),

    65 % estiment que leur niveau de vie s’est dégradé depuis 2007,

    79% déclarent s’en sortir difficilement avec les ressources du foyer. Et même « très difficilement » pour 30% d’entre elles,

     

    Un peu plus d’une personne sur deux place d’abord « les allocations ou pensions pour sortir de la pauvreté et de la précarité » en tête des « domaines dans lesquelles il est nécessaire d’agir en priorité ». Et près d’une sur deux, « le financement des aides humaines et matérielles liées au handicap »,

     

    Les cinq mesures phares de l’APF:

    - Créer un fonds public d’investissement pour l’accessibilité,

    - Permettre une éducation inclusive adaptée aux besoins spécifiques de chaque enfant,

    - Lancer un plan d’action pluriannuel de lutte contre le chômage,

    - Créer le revenu individuel d’existence pour les personnes en situation de handicap ne pouvant pas travailler,

    - Mettre en place le « risque d’autonomie » afin de financer l’intégralité des dépenses liées aux aides à l’autonomie.

     

    La compensation, priorité n°1

    Quelques jours avant les élections, à travers un communiqué de presse, l’APF a vivement dénoncé l’impasse faite par les candidats sur le sujet de la compensation, problématique majeure pour les personnes en situation de handicap.

    L’APF demande en urgence le respect du principe fondamental de la prestation de compensation: son caractère individuel.

    Elle demande également l’élargissement immédiat des besoins couverts et la revalorisation des tarifications. Enfin,  elle souhaite la création du « risque autonomie » qui doit financer l’intégralité des dépenses effectuées par les personnes au titre des aides de l’autonomie. Et ceci, quelle que soit l’origine de la situation de handicap, quel que soit l’âge et quel que soit le besoin.

     

    Le 07 mai, les français ont choisi Emmanuel MACRON comme nouveau président de la République. A cette occasion, l’APF a réaffirmé nos valeurs d’égalité, de solidarité et de fraternité.

    Et comme le rappelle Alain ROCHON, Président « Plus que jamais, faisons entendre notre voix pour ne pas devenir les oubliés de la République! »

     

    Source:

    En direct APF