16/09/2017

Pétition

Baisse du nombre des contrats aidés : une pétition pour alerter le gouvernement

pétition.jpg

16/08/2017

Retour sur l’Assemblée Générale du 24 Juin 2017 ayant eu lieu à Colmar

AG Colmar.jpg

Nous étions 6 adhérents des deux Savoies dont trois élus.

Concernant le gouvernement, la ministre aux personnes handicapées était absente, car elle a été retenue par le président de la république pour les jeux Olympiques de 2024. M. Petitmengin, secrétaire au Ministère handicap l’a représentée. Il a rappelé que le HANDICAP serait la priorité du gouvernement pendant ce quinquennat.

Pour en revenir aux différentes décisions de l’AG :

Concernant la cotisation 2018, l’AG décide la reconduction du barème 2017 : 25 €

Cotisation familiale : 40 € pour 2 adhérents, 45 € pour 3 adhérents, 60 € pour 4 adhérents

Première cotisation pour les moins de 25 ans et pour les licenciés de la Fédération Française Handisport : gratuite !!!

 

A l’issue des différents échanges, nous avons été invités à choisir 3 mesures qui nous semblaient prioritaires et qui ont été adoptées :

1. Créer un fonds public «Objectif accessibilité 2017/2022 »,

2. Créer le revenu individuel d’existence,

3. Garantir l’accès au soin et à la santé.

 

Alain Rochon a été assez revendicatif en affirmant la vigilance de notre association dès le début de ce quinquennat et de cette nouvelle législature.

Il demande des réunions au gouvernement dès le mois de septembre pour défendre nos différentes revendications (AAH, PCH etc.) et nous appelle à être attentifs aux évolutions à venir. Ensuite la parole a été donnée aux adhérents pour qu’ils puissent poser leurs questions.

 

colloque.pngLe Représentant APF départemental du 74, Noël PONTHUS, a posé 2 questions :

1. Sur le développement en France « d’Handiconsult » dans chaque centre hospitalier ? Réponse encourageante de Prosper Teboul (directeur général) qui pense sincèrement que Mme Cluzel, la Ministre du Handicap fera son possible pour le développement de ce service.

2. Le changement de nom de notre association a été adopté : « APF France HANDICAP », pourquoi le mot « Handicap » sans « s » alors que notre association vient d’ouvrir la voie à d’autres handicaps ? Les explications données par certains représentants du CA n’ont pas répondu à ces interrogations.

 

CONCLUSION pour cette AG : A la vue des différents votes exprimés lors de cette AG de Colmar, on constate un large consensus des 462 participants. On peut quand même se poser la question si on peut se satisfaire que sur 1501 inscrits, seulement 462 participants étaient présents !

Le trésorier nous a informés que la trésorerie de l’APF est en excédent pour 2016 !!!!

 

EN ROUTE VERS LE CONGRES 2018, A MONTPELLIER :

Un comité de pilotage a été créé pour imaginer et organiser ce grand rendez-vous associatif, composé de 8 personnes représentant la diversité des acteurs de l’APF. Il s’est déjà réuni 6 fois.

assemblée.png

UNE DEMARCHE POUR RENOUVELER LE PROJET ASSOCIATIF :

Le dernier projet adopté lors du Congrès de Bordeaux « bouger les lignes pour une société inclusive » en 2011, pour la période 2012-2017. L’association est donc appelée à renouveler son projet associatif pour les années à venir. Un groupe de travail a été créé, composé de 26 personnes ; il s’est réuni 5 fois.

Le CA adoptera ce projet associatif de transformation, lors du CA du 21/04/2018.

 

NOEL PONTHUS, Représentant APF 74

 

17/06/2017

Sensibilisation/formation des Aidants Familiaux: lancement d’un programme national APF

Vous êtes aidant familial?

aide.jpgDes actions de formation sont proposées par l’APF. L’objectif? Contribuer à améliorer votre qualité de vie, repérer vos besoins, développer votre capacité à mieux analyser vos besoins, vos difficultés, améliorer vos approches techniques et pratiques, préserver votre relation avec votre proche.

Ces formations se dérouleront sous formes d’ateliers et s’appuieront sur les savoirs des aidants familiaux.

Elles seront mises en place par les délégations et établissements dans les 12 régions APF.

 

Parmi les thèmes proposés:

• l’annonce du handicap ou de la maladie,

• Les aides et les droits,

• Les répercussions psychologiques et relationnelles du rôle d’aidant,

• L’entretien du matériel,

• Les aides à la communication…

 

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter directement Perrine MERGAULT, Directrice Territoriale par mail: perrine.mergault@apf.asso.fr

 

07/06/2017

Présidentielle 2017: des mesures pour une société inclusive

En pleine campagne présidentielle, l’APF a présenté ses mesures pour construire une société inclusive et solidaire ainsi que les résultats de la grande enquête avec l’Ifop.

Les 5 mesures phares et les quarante propositions prioritaires que l’APF a dévoilé mi-mars sont basées sur les difficultés quotidiennes vécues par les personnes en situation de handicap. Ces propositions sont révélatrices de problèmes sociaux partagés par d’autres.

Autrement dit, le projet de l’APF concernent tous ceux qui partagent la volonté d’un autre modèle de vivre et faire ensemble. Car c’est ensemble et solidaires que les citoyens parviendront à faire bouger les lignes.

2017.jpg

La plateforme #2017Agirensemble n’a jamais aussi bien porté son nom. Vous pouvez la consulter jusqu’au 14 juin.

 

Les chiffres-clés de l’enquête Ifop pour l’APF menée auprès de 4850 personnes handicapées et de leurs proches:

8% font confiance à la classe politique pour que leurs difficultés soient mieux prises en compte dans la société (4 fois moins qu’en 2007),

65 % estiment que leur niveau de vie s’est dégradé depuis 2007,

79% déclarent s’en sortir difficilement avec les ressources du foyer. Et même « très difficilement » pour 30% d’entre elles,

 

Un peu plus d’une personne sur deux place d’abord « les allocations ou pensions pour sortir de la pauvreté et de la précarité » en tête des « domaines dans lesquelles il est nécessaire d’agir en priorité ». Et près d’une sur deux, « le financement des aides humaines et matérielles liées au handicap »,

 

Les cinq mesures phares de l’APF:

- Créer un fonds public d’investissement pour l’accessibilité,

- Permettre une éducation inclusive adaptée aux besoins spécifiques de chaque enfant,

- Lancer un plan d’action pluriannuel de lutte contre le chômage,

- Créer le revenu individuel d’existence pour les personnes en situation de handicap ne pouvant pas travailler,

- Mettre en place le « risque d’autonomie » afin de financer l’intégralité des dépenses liées aux aides à l’autonomie.

 

La compensation, priorité n°1

Quelques jours avant les élections, à travers un communiqué de presse, l’APF a vivement dénoncé l’impasse faite par les candidats sur le sujet de la compensation, problématique majeure pour les personnes en situation de handicap.

L’APF demande en urgence le respect du principe fondamental de la prestation de compensation: son caractère individuel.

Elle demande également l’élargissement immédiat des besoins couverts et la revalorisation des tarifications. Enfin,  elle souhaite la création du « risque autonomie » qui doit financer l’intégralité des dépenses effectuées par les personnes au titre des aides de l’autonomie. Et ceci, quelle que soit l’origine de la situation de handicap, quel que soit l’âge et quel que soit le besoin.

 

Le 07 mai, les français ont choisi Emmanuel MACRON comme nouveau président de la République. A cette occasion, l’APF a réaffirmé nos valeurs d’égalité, de solidarité et de fraternité.

Et comme le rappelle Alain ROCHON, Président « Plus que jamais, faisons entendre notre voix pour ne pas devenir les oubliés de la République! »

 

Source:

En direct APF

 

06/06/2017

Assemblée Générale principale du 24 juin 2017 à COLMAR

AG Colmar.jpg

Comme chaque année, l’assemblée générale  est le grand rendez-vous national pour les adhérents de l’APF. Cette année, elle se tiendra le 24 Juin 2017 à COLMAR.

 

L’assemblée générale est ouverte à tous les adhérents de l’APF.

Elle sera l’occasion de faire le point sur chacune des démarches internes et externes engagées en 2016 et 2017 :

Révision des statuts de l’APF

Elections du Conseil d’Administration

Observatoire de la démocratie à l’APF

Vers le Congrès 2018 et un nouveau projet associatif

#2017agirensemble

 

L’Assemblée en direct

Pour ceux ne pouvant pas aller à Colmar mais qui souhaitent voir les débats, nous vous proposons de suivre l’Assemblée Générale grâce à la visioconférence à la délégation de Chambéry, le Samedi 24 Juin. Un repas vous sera offert. Chaque participant est invité à venir par ses propres moyens et à s’inscrire auprès de l’accueil à Chambéry au 04.79.69.41.81.

Nous vous transmettrons plus de détails sur les horaires prochainement.

Nous comptons sur la participation du plus grand nombre pour ce moment fort de notre association.

Vos élus sont d’ailleurs à votre disposition pour vous informer sur les votes et les sujets abordés.

 

Contact:

Perrine MERGAULT

Directrice Territoriale

 

06/05/2017

Élection présidentielle : pour une société solidaire et ouverte à tou.te.s

apf elections.jpg

Che.r.e.s ami.e.s,

Voici une déclaration de l’APF «Pour une société solidaire et ouverte à tou.te.s» que nous diffusons également à la presse et sur nos réseaux sociaux et que je vous remercie par avance de partager largement.

En cette période cruciale pour l’avenir de notre pays, l’APF se doit de réaffirmer ses ambitions et sa vision de la société. Car, dans la droite ligne de l’esprit de nos fondateurs, il nous appartient aujourd’hui de défendre collectivement nos valeurs et celles de la République.

Il nous incombe aussi de nous mobiliser pour que demain ne soit pas le jour du renoncement et du repli mais, au contraire, celui de l’espoir et de l’ouverture pour l’ensemble de nos concitoyens en situation de handicap.

Je sais pouvoir compter sur vous en ces circonstances et vous en remercie chaleureusement par avance.

 

Alain Rochon

Président de l'APF

elections.jpg

 

04/05/2017

Une pétition en ligne pour la création d’un vrai ministère du handicap

signez.jpg

Lancée il y a une semaine sur Twitter, une nouvelle pétition en ligne revendique la création d’un «vrai ministère du handicap» dirigé par un ou une ministre en situation de handicap. Faire Face a passé un petit coup de fil à Patrick Touchot, son auteur, pour en savoir plus.

Faire Face : Comment vous est venue l’idée de lancer cette pétition ?

Patrick Touchot : En lisant une interview que Philippe Croizon a récemment donnée au Journal du Dimanche. Il y revendique l’existence d’un « vrai ministère transversal du handicap, pas un sous-secrétariat D’État dépendant du ministère de la Santé ». Il a raison.

12 millions de citoyens en situation de handicap méritent un ministère dédié avec un vrai budget pour que les dossiers puissent avancer. Pas un secrétariat d’État sans réel pouvoir par rapport au ministère de tutelle.

FF : Vous allez plus loin en réclamant un-e ministre handicapé-e. En quoi une personne en situation de handicap aurait-elle plus de légitimité qu’une personne valide ?

P.T : Quelqu’un qui est concerné par le handicap parce qu’il le vit au quotidien sera plus crédible dans ses prises de position. Avec mon épouse, nous siégeons depuis des années avec des personnes valides à une commission accessibilité. Il y a une marche pour accéder à la salle de réunion. Les autres membres valides n’y avaient même pas prêté attention.

pour signer la pétition cliquez ici change.org

Retrouvez l’intégralité de l'article sur le site faireface.fr.

 

13/04/2017

L’habitat inclusif

L’habitat inclusif peut être entendu comme un logement ordinaire mais adapté au handicap, que des personnes partagent tout en mettant en commun une partie des prestations d’accompagnement individuel dont elles disposent au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH).

Les récentes mesures proposées par le comité interministériel du handicap (CIH) du 2 décembre 2016 insistent particulièrement sur la nécessité de développer ce type de solutions. Il est notamment proposé par le CIH de mettre en commun les heures accordées individuellement aux personnes vivant dans un habitat inclusif, permettant ainsi d’optimiser le temps de présence de professionnels dans ces logements, pour assurer des temps de surveillance ou veille, ou simplement une présence en continu.

Plus d'infos sur:

Les bonnes pratiques

La fluidification des parcours

L'impact budgétaire

L'optimisation naturelle

La distanciation professionnelle

Avec les témoignages de:

Ségolène.jpgSégolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion

 

laura.pngLaura Bonnefoy, vice-présidente en charge de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, conseil départemental de l’Isère

 

 

Disponibles en cliquant sur ce lien

L'habitat inclusif du 30 mars 2017