Imprimer

Portrait de Yann

Je m’appelle Yann HOUDEMER et j’ai 51 ans. Ça fait tellement longtemps que je suis adhérent à APF France handicap que je ne me souviens plus de l’année où j’ai adhéré pour la première fois. Je n’étais alors qu’un enfant et mes parents cherchaient une association pour les soutenir, mieux comprendre mon handicap (Infirmité Motrice Cérébrale).

Après être allé à l’Accueil Savoyard, j’ai passé un BEP Comptabilité au Chevalon de Voreppe (établissement APF France handicap en Isère). Diplôme en poche, je suis retourné vivre chez mes parents, et ne trouvant pas d’emploi j’ai eu du temps à consacrer à mes loisirs : handisport (natation, où j’ai été champion de France au 50 mètres crawl, ski, voile…), les échecs (où j’ai intégré le club de Chambéry et participé à de nombreuses compétitions), le Scrabble (club de Chambéry également). À APF France handicap, j’ai fait beaucoup de sensibilisations, j’ai tenu le standard téléphonique pendant plusieurs années et j’ai participé avec plaisirs aux moments conviviaux (Odyssée, sorties, voyages…).

Aujourd’hui, mes cheveux ont blanchi mais je reste encore très actif : handbike électrique, foot fauteuil, gymnastique, informatique, sensibilisations, sorties resto…

Depuis 3 ans, je cherchais un nouveau logement adapté à mon handicap et plus spacieux. J’étais dans un T1bis, en étage, et suis resté plusieurs fois coincé chez moi en raison de pannes d’ascenseur à répétition. J’ai tout d’abord eu une mauvaise expérience à Saint-Alban-Leysse alors qu’on m’avait accordé un logement tout adapté, je n’ai pas pu m’y installé car l’entrée de l’immeuble était inadaptée (pas d’électrification de la porte). La mairie était d’accord pour financer la moitié de 8000 euros mais le reste était à ma charge. Malgré l’intervention de APF France handicap, rien n’y a fait. À cette époque je commençais à me décourager.

Un jour, Laetitia parle à ma mère d’un projet d’appartements intergénérationnels sur Bassens. Après avoir contacté Habitat & Humanisme, porteur de ce projet, j’ai participé à plusieurs réunions et j’ai posé ma candidature pour un T2 tout adapté. Je suis aujourd’hui très heureux d’avoir emménagé dans un appartement plus grand, lumineux, adapté à mes besoins. Et tout a été pris en charge, y compris les papiers !

Je vois mon avenir plus sereinement et apprécie la solidarité qui existe entre les habitants. Nous nous retrouvons souvent dans la pièce commune et avons l’envie de mener des projets communs. J’aimerai d’ailleurs beaucoup monter une activité Scrabble avec les habitants.

Quant à APF France handicap, je resterai toujours fidèle à cette association qui m’a vu grandir.

20230112_142224.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel