08/12/2016

Mieux comprendre: l'Allocation Adulte Handicapé

Petit rappel:

L'AAH (Allocation pour adulte handicapé) garantit un revenu minimum aux personnes handicapées afin qu'elles puissent faire face aux dépenses de la vie courante.

L'AAH est attribuée à partir d'un certain taux d'incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence et de nationalité, d'âge et de ressource.

Le montant maximum de l’AAH pour les personnes ne disposant pas d’autres ressources s’élève à 808,46 € (au 1er avril 2016).

aah.jpgATTENTION! Le droit à l'allocation n'est ouvert que lorsque la personne handicapée ne peut prétendre à un avantage de vieillesse, d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail d'un montant au moins égal à celui de l'AAH.

Il s’agit une allocation différentielle, c'est-à-dire que le montant de cette prestation varie selon les autres ressources du bénéficiaire et, le cas échéant, de son conjoint, concubin ou pacsé.

Ainsi, il y a une prise en compte des revenus tirés d’une activité professionnelle en milieu ordinaire, d’une activité professionnelle dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT) mais également d’une pension d’invalidité, une rente d’accident du travail ou une retraite.

L’AAH peut être complétée par:

Le complément de ressources: il compense l'absence durable de revenus d'activité d’une personne qui se trouve dans l'incapacité de travailler.

Voici les conditions pour bénéficier du complément de ressources:

- Le taux d'incapacité au moins égal à 80 %, bénéficier de l’AAH à taux plein ou en complément d'une pension vieillesse, invalidité ou d'une rente accident du travail;  

- Ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite

- Avoir une capacité de travail inférieure à 5 % déterminée par la CDAPH (La Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées)

- Ne pas percevoir de revenus professionnels depuis au moins un an à la date de la demande et ne pas exercer d'activité professionnelle

- Habiter un logement indépendant.

Montant : 179,31 € par mois.

La Majoration pour la Vie Autonome (MVA): Elle permet aux personnes en situation de handicap vivant dans un logement de faire face aux dépenses que cela implique.

Il existe des conditions pour bénéficier de la MVA telles que:

- le taux d'incapacité au moins égal à 80 %,

- la résidence en France,

- l’absence de revenu d’activité à caractère professionnel. 

Il faut également bénéficier de l’AAH à taux plein ou en complément d'une pension vieillesse, invalidité ou d'une rente accident du travail. De plus il faut disposer d'un logement indépendant pour lequel la personne bénéficie d'une aide au logement.

Montant : 104,77 € par mois.

A SAVOIR!

Dans le cas où vous remplissez les conditions pour bénéficier des deux compléments, vous ne pourrez alors que recevoir le complément de ressources si vous en faites la demande.

 

Contact: Anne Berthion, Assistante Sociale SAVS APF d’Annecy

Les commentaires sont fermés.