Imprimer

Décryptage - Pour un numérique universel

"Les personnes handicapées peuvent participer au développement d'un numérique plus intelligent..."

Pour Hervé DELACROIX, coordinateur national d'APF Lab handicap et nouvelle technologies et administrateur d'APF France handicap, les personnes en situation de handicap possèdent une expertise d'usage enfin reconnue en matière de numérique. 

 

Ainsi deviennent-elles actrices de la société à part entière, douées de la possibilité de contribuer au développement du numérique respectueux de l'environnement et porteur d'innovations sociales, qu'il appelle de ses vœux. 

Faire Face : Quelle est votre définition de ce que l'on appelle couramment les nouvelles technologies ?

Hervé DELACROIX : A question simple, réponse difficile. Auparavant, on parlait de nouvelles technologies de l'information et de la communication, les fameuses NTIC. Cela regroupait l'usage du numérique et internet. Maintenant, cela englobe aussi la robotique. Voilà pour le mot "technologies". Quant à "nouvelles", il pointe le fait que nous sommes dans une troisième ère après celle industrielle. Mais se limiter à cette définition est réducteur. En réalité, nous sommes dans l'innovation sociale. le numérique et les technologies peuvent en être un levier et un instrument. Longtemps, nous avons été dans une logique du progrès scientifique comme clé du bonheur de l'humanité. Mais cela peut faire de l'humain un esclave de la technologie. En réalité , l'évolution technologique doit être encadrée pour qu'elle respecte l'humain et l'environnement et ne devienne ni clivante, ni maltraitante. 

 

Faire Face : Quel rôle les personnes handicapées peuvent-elles jouer pour cela ? 

Hervé DELACROIX : Leur expertise d’usage conduit à la conception d'objets plus simples pour chacun, au travers des usages spécifiques et limitations de ces personnes. La conception universelle s'avère bénéfique à tous. C'est un cercle vertueux puisque, dans le même temps, la technologie ne sert pas uniquement à créer de nouveaux biens et services mais représente aussi un levier de valorisation de l'expertise des personnes. 

 

Pour accéder à l'interview, abonnez-vous au magazine Faire Face en cliquant ICI (magazine APF France handicap) 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel